Accueil > En bref > Restaurant Clémence, les (...)

Restaurant Clémence, les petits plats dans les grands

Contenu de la page : Restaurant Clémence, les petits plats dans les grands

Pour ceux qui ne vous connaissent pas encore, pourriez-vous vous présenter ?

Marie  : À 24 ans, après des études de kiné, je passe un CAP Cuisine. Ensuite, direction l’Italie pendant un an dans un restaurant étoilé à Milan. Puis retour en France où j’ai continué d’affiner mes compétences au sein d’établissements prestigieux comme Georges Blanc à Lyon et Alain Ducasse à Saint- Tropez. Mais c’est à La Butte (une étoile), dans le Finistère, que je rencontre Mathieu. C’est aussi, là-bas que j’ai pu commencer à me former à la boulangerie et à la pâtisserie.

Mathieu  : Le Restaurant Clémence sonne comme un retour aux sources pour moi. Originaire du Loroux, c’est ici que j’ai fait mes armes. J’y ai appris la rigueur, la discipline et la technique. Après mon CAP, j’ai intégré le restaurant doublement étoilé Anne de Bretagne, La Butte dans le Finistère ou encore le Castel Marie-Louise à la Baule.

Le Restaurant Clémence, une évidence ?

Marie  : Oui. Nous avons toujours eu dans l’idée de devenir gérants. Octobre 2018, un article de presse annonçait que le restaurant était à vendre. C’était une évidence. Depuis, nous nous sommes entourés de personne de confiance pour nous aider à démarrer cette nouvelle aventure.

Mathieu  : Proximité et réputation. Voilà nos deux critères. Il n’en fallait pas plus pour que nous saisissions l’opportunité. Aujourd’hui, je suis heureux de pouvoir revenir dans le restaurant où tout a commencé. D’ailleurs pour la petite anecdote, à la fin de mon apprentissage j’avais dit à mon chef : « le jour où je reviendrai, ça sera pour acheter le restaurant », à l’époque ça l’avait fait sourire...

Quelle est votre vision pour Clémence ?

Marie  : Notre crédo : du fait maison et des produits locaux en allant du pain aux desserts, en passant par les plats. Nous avons à cœur de proposer des produits de qualité et de travailler avec les producteurs locaux comme La Fraiseraie, Les Jardins de la Vallée, La Ferme des Coteaux de la Divatte etc.

Mathieu  : Côté poissons, nous espérons pouvoir sublimer d’autres espèces comme le tacaud, le silure ou le maquereau. Ensuite à moyen terme, on aimerait développer la partie traiteur pour les mariages, baptêmes... Idem pour les séminaires. Nous avons une salle au rez-de-chaussée qui nous permet de proposer cette prestation aux entreprises.

+ d’infos au 02 40 36 03 18 ou sur le site restaurantclemence.com
Mathieu et Marie vous accueillent du mercredi au dimanche midi.