Accueil > En bref > Campagnes de blanchiment (...)

Campagnes de blanchiment des GAP

Contenu de la page : Campagnes de blanchiment des GAP

Les plantes ont besoin de lumière pour se développer. Les cultures maraîchères sont des plantes fragiles et sensibles. Un excès de luminosité peut brûler les feuilles et rendre les cultures impropres à la consommation.

A l’automne, un 2e passage permet de déblanchir les abris.

Les produits utilisés sont constitués à base de carbonate de calcium. Il s’agit de craie mélangée à un produit collant.

Avec le développement des Grands Abris Plastiques, compte-tenu de leur hauteur et de la surface à blanchir, l’utilisation des hélicoptères est la méthode aujourd’hui la plus efficace.
En fonction des conditions météorologiques et des températures, le blanchiment a lieu de mi-mars à mi-avril et le déblanchiment de mi-septembre à mi-octobre.

Il n’existe pas aujourd’hui de méthodes alternatives viables et efficaces afin de remplacer l’hélicoptère. Plusieurs projets sont en cours pour trouver d’autres modes d’application : drones, rampe automatisée, nouveau produit, etc…

Chaque année, la Fédération des Maraîchers Nantais envoie différentes notes aux sociétés de blanchiment pour rappeler leur responsabilité et le besoin de vigilance ainsi qu’aux maraîchers pour rappeler les règles d’application.

Les règles d’application :
Si les conditions météorologiques le permettent :

  • Éviter les jours fériés
  • Respecter les distances de sécurité vis-à-vis des routes et des habitations
  • Concentrer les passages entre 8 h et 18 h
  • Choisir des aires de remplissage limitant le bruit

+ d’infos
> 02 40 89 79 54
> maraichersnantais.fr
> maraichers.nantais@maraichersnantais.fr